J’y trouve un goût de pomme, c’est le nom de deux collabs entre les copains du Zinc et de la Manuf.
Ça faisait quelques temps qu’on s’amusait à faire des tests de cidre pour les festivals. Avec de levures de bières, du houblon, des lactos… Et on s’est dit avec le Zinc qu’on allait tester un assemblage avec une bière.
Au départ était la pomme. Ou plutôt le jus de pommes locales, des Vergers de Chézeaux.
Et de l’Achille, notre bière de type Triple.
On a ensemencé la pomme avec la même levure que l’Achille et les deux ont fermenté séparément. Quand la fermentation s’est calmée, on a ajouté des brettanomyces bruxenllensis (une levure dite « sauvage » pour des arômes rustiques) dans le cidre.

En parallèle, l’Achille a rejoint des fûts de chêne qui avaient auparavant contenu du vin rouge de Fronsac, et lui aussi a été honoré de quelques bretts, voire plus grâce à une petite culture de fond de bouteilles de gueuze.
Enfin, tout a été assemblé dans trois barriques. Deux avec 2/3 bière et 1/3 cidre et une avec 3/4 bière et 1/4 cidre et mûri trois mois. Après ce terme, la troisième barrique a subi une concentration par congélation (technique de l’eisbock), c’est la « version polonaise » tandis que les deux premiers fûts ont été embouteillés tel quel pour donner la version « normale ».

Vous avez tout compris ? On fait une interro à la fin du cours.

  • Style : Blend WTF
  • Alcool : 8,8% pour la « J’y trouve un goût de pomme » et 11% pour la « J’y trouve un goût de pomme – la version polonaise »
  • Couleur : blond voilé
  • Amertume : légère à moyenne
  • Twist : very.