• Style : Imperial Stout
  • Alcool : 8,7%
  • Couleur : noire
  • Amertume : moyenne à forte
  • Céréales : malt d’orge, malt d’orge fumé à la tourbe et orge torréfiée
  • Et aussi : sucre de canne brun (4%)
  • Houblons : columbus et cascade
  • Saveurs dominantes : saveur grillées entre café, cacao amer, notes de pains et de biscuits. Pointes de fruits noirs. Du gras et de l’amertume, du chauffage liquide.

A table !

Nos conseils pour accompagner cette bière :

  • Un moelleux au chocolat corsé

Que dire d’autre ?

Une imperial stout à la mousse chamois. Un rôti présent, complexe, sur plusieurs tonalités de grillé, mais sans aller sur du trop corpulent / pâtissier. Ou alors équilibré par l’amertume et le côté un peu âcre de la torréfaction.
C’était le cahier des charges.
Trois malts de base, deux malts caramélisés, deux torréfiés, une orge torréfié et un malt tourbé plus tard, voici Hadès, le dieu des enfers !
Un imperial stout complexe et méga long en bouche, sans être trop fort.

Cette bière a été produite la première fois pour notre trilogie de big beers Poséidon-Hadès-Zeus en hiver 2018.
L’œuvre d’art représentée sur l’étiquette est « Pluton, dieu des enfers, tenant Cerbère enchainé » de Pajou Augustin, 1760, Louvre, Paris.